FO, FO FEC, FO Crit Appel à la grève le 16 novembre

27 oct 2017 Actualité publique

Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens FO

Réunies le 24 octobre 2017, un constat s’impose, celui d’une politique libérale visant à accroitre les inégalités au profit d’une minorité.

Qu’il s’agisse :

– de nombreuses dispositions inacceptables des ordonnances, limitant des droits des salariés-es ;
– des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ou de formation professionnelle ;
– de mesures précarisant toujours un peu plus l’emploi et l’insertion des jeunes sur le marché du travail ;
– de la remise en cause des droits à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur ;
– de la modération salariale et de l’augmentation de la CSG ;
– des atteintes au service public et à la protection sociale ;

Les organisations signataires s’adressent solennellement au gouvernement afin qu’il prenne en considération les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es.

Compte tenu de la gravité de la situation,

Elles décident de faire du 16 novembre 2017 une journée de mobilisation interprofessionnelle, étudiante et lycéenne, par des grèves et manifestations.

Elles invitent les autres organisations syndicales et de jeunesse à s’y associer.

REJOIGNEZ FO FEC CRIT
CONTACTEZ NOUS par mail : fo_crit@orange.fr ou sur notre site internet : fo-crit.fr

Ensemble, défendons nos valeurs !
Donnons-nous les moyens, pas des excuses !

Harcèlement moral ou sexuel : dénoncez le haut et fort !

25 sept 2017 Actualité publique

samedi 23 septembre 2017 Secteur Juridique

Libertés fondamentales
Harcèlement moral ou sexuel : dénoncez le haut et fort !

La Cour de cassation vient de rendre, le 13 septembre 2017, une décision pour le moins « étrange » en matière de harcèlement moral et sexuel (Cass. soc., 13-9-17, n°15-23045).

Pour pouvoir bénéficier de la disposition selon laquelle aucun salarié ne peut être licencié pour avoir relaté des agissements de harcèlement moral, le salarié doit dénoncer des faits qualifiés par lui d’agissements de harcèlement moral.

Ainsi, le salarié qui n’emploie pas expressément les termes de harcèlement mais se contente de dénoncer des comportements abjects, déstabilisants et profondément injustes ne peut bénéficier des dispositions de l’article L 1152-2 du code du travail.

Cette décision est très contestable car il revient normalement au juge de qualifier les faits présentés par le salarié.

Pour échapper à la nullité du licenciement prononcé, l’employeur a très finement fait valoir que le salarié n’a, à aucun moment, qualifié les faits comme du harcèlement.

La Cour de cassation s’est montrée à l’écoute de cet argument qui s’avère, selon nous, tendancieux.

Quoi qu’il en soit, avec cette décision, les salariés sont invités à qualifier expressément les faits de harcèlement.

Si au final, il s’avère qu’il ne s’agit pas de harcèlement, l’employeur ne pourra sanctionner le salarié que s’il caractérise une mauvaise foi de sa part.

Moral de l’histoire : « Harcelé moralement ou sexuellement…Dites le (expressément) haut et fort ! »

http://www.force-ouvriere.fr/IMG/pdf/144_-_veille_juridique_du_18.09.17_au_22.09.17.pdf

JC Mailly : « Liberté, indépendance, fédéralisme, réformisme et République »

13 sept 2017 Actualité publique

Au fil des années, que n’a-t-on pas entendu sur Force Ouvrière ?

Auberge espagnole, maison de tolérance, difficultés à nous situer, j’en passe et des meilleures. Étiquetée contestataire en 2016 au moment de la loi El Khomri et réformiste en 2017 s’agissant des ordonnances.

Plusieurs éléments caractérisent notre syndicalisme :
• Liberté

Liberté de notre comportement, liberté de nos adhérents dans le syndicat à condition de ne pas mélanger les genres.
• Indépendance

Indépendance vis-à-vis de toute structure extérieure au syndicat, qu’elle soit politique, patronale ou philosophique.
• Fédéralisme

Nous sommes, par le fédéralisme et dans le cadre de nos statuts (que tout le monde devrait lire ou relire), le syndicat le plus décentralisé et qui respecte le mieux ses différentes structures.
• Réformisme

Un réformisme militant ou exigeant, respectueux de notre liberté et de notre indépendance qui sont possibles en démocratie ; ce qui nous conduit à défendre mordicus la pratique contractuelle et la concertation.

Nous ne sommes pas, de ce point de vue, des étatistes et nous n’attendons pas tout de la loi, ce qui nous conduirait à la politisation.
• République

Car Force Ouvrière est fidèle et attachée aux valeurs républicaines de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité, ainsi qu’à la république sociale.

Ce qui passe notamment par la défense et la promotion du service public au sens large.

Enfin, notre efficacité syndicale passe par deux points incontournables :

• accélérer notre développement et y consacrer l’énergie nécessaire ;

• savoir en permanence garder notre cap (nos positions), sans être déconnectés du réel.

L’idéologie sans le réel n’a rien à voir avec notre syndicalisme, le réel sans l’idéologie non plus.

Message de notre direction pour les élections 20018

13 sept 2017 Actualité publique

Bonjour à toutes et à tous,

Suite à la parution, le 31 aout 2017, des projets d’ordonnances réformant le Code du travail et compte tenu de l’incidence des dits projets sur le périmètre de la négociation en cours, il nous apparait préférable de suspendre la négociation du protocole d’accord préélectoral. De ce fait, nous vous informons que les réunions des 13 septembre et 4 octobre 2017 sont annulées. Nous reprendrons les négociations lorsque les ordonnances et leurs décrets d’application seront publiées au journal officiel.

Lors de notre réunion du 20 septembre consacrée au droit syndical, nous vous communiquerons oralement une première analyse de l’incidence des projets d’ordonnance sur nos différentes négociations en cours et modifierons avec vous le calendrier des réunions pour la fin de l’année 2017.

Dans l’attente, nous vous prions d’agréer nos salutations distinguées.

Nous vous tiendrons informé
l’équipe FO Crit

Ordonnances : première réaction du Bureau Confédéral de Force Ouvrière

31 août 2017 Actualité publique

Dans un contexte international et européen de dérégulation économique et sociale générant inégalités, chômage et précarité, les ordonnances sur le Code du travail, préparées sans évaluation pertinente des textes précédents, doivent impérativement être scrutées avec une vigilance aiguë.

En première réaction, le bureau confédéral de Force Ouvrière relève que des semaines de concertation intense, au cours desquelles Force Ouvrière a défendu ses positions, ont permis de faire évoluer certains points clefs comme la place de la branche dans l’articulation des niveaux de négociation, l’obtention d’une augmentation de l’indemnité légale de licenciement ou la liberté de désigner le délégué syndical. De fait, cette concertation de 3 mois a été un rapport de forces constant.

Ainsi, même si nous demandons toujours l’abrogation de la loi El Khomri, nous constatons que nous avons empêché son extension aux autres domaines du travail, ce qui aurait été une loi travail XXL.

Pour autant, sur d’autres points clefs, des désaccords ou oppositions importants persistent. C’est par exemple le cas en matière de prud’hommes, de droit à l’erreur en matière de motifs de licenciement ou de conditions relatives aux institutions représentatives du personnel.

Dans ces conditions, Force Ouvrière va faire une analyse approfondie des textes et entend également garder le contact qu’elle a avec toutes les autres confédérations syndicales depuis le début.

Les ordonnances sont de la responsabilité des pouvoirs publics. Nous ne sommes pas des colégislateurs.

Repérer, prévenir et lutter contre les discriminations syndicales

26 juil 2017 Actualité publique

Nous vous invitons à consulter le L’avis et la note de synthèse du Conseil Économique, social et environnemental sur les discriminations syndicales Via les liens
suivants •
AVIS :

http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Avis/2017/2017_18_discriminations_syndicales.pdf


NOTE DE SYNTHESE :

http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Fiches/2017/FI18_discriminations_syndicales.pdf

Nous vous en souhaitons bonne lecture.

Serge LEGAGNOA
Secrétaire
général

Votre demande de candidature aux élections des membres du Comité d’entreprise et des Délégués du personnel 2018

02 juil 2017 Actualité publique

Nom Prénom du candidat … (Ville), le … (Date).
Société … Groupe Crit
(Fonction dans l’entreprise)

FO CRIT
43 rue de Dunkerque
75010 Paris

Objet : Candidature aux élections des membres du Comité d’entreprise et des Délégués du personnel

Monsieur le référent syndical FO FEC Crit,

Je propose ma candidature aux prochaines élections des membres du Comité d’entreprise et des Délégués du personnel Crit pour 2018 et rejoint le syndicat FO FEC Crit.

Doc à Joindre : Pièce d’identité recto verso

Nom

Signature

Ps : la demande peut être faite sur le site fo-crit.fr rubrique Adhésion.